Une belle histoire de maman

L’histoire d’une maman sourde

L’histoire d’une maman sourde
La maternité est une importante courbe d’apprentissage. Une minute vous êtes enceinte, et la suivante vous devenez experte en nutrition, en langes, en couches et en soins, et vous découvrez un amour infini pour ce nouvel être. Pour célébrer la fête des Mères, nous aimerions partager l’histoire d’Erin, qui nous fait découvrir ce que c’est que d’être une maman sourde qui élève un bébé.

Noah avec sa mère et son père

« Bonjour, je suis Erin ! Je suis née sourde et j’ai été élevée par des parents entendants. J’ai obtenu un baccalauréat des arts en psychologie au Rochester Institute of Technology (RIT), dans le nord de l’État de New York. Au cas où vous ne le sauriez pas, le RIT propose un large éventail de technologies et d’interprètes en langue des signes pour les élèves sourds et malentendants en classe. J’ai rencontré mon mari par l’intermédiaire d’un ami commun au RIT et lui aussi est sourd.

Nous étions meilleurs amis pendant les trois premières années d’université, puis nous sommes tombés amoureux pendant notre dernière année. Nous fêterons nos quatre ans de mariage en septembre.
J’ai donné naissance à notre premier fils Noah, qui est actuellement âgé de huit mois. Nous savions qu’il était mieux que je reste à la maison afin de garantir les soins pour Noah dans un environnement détendu et nourrissant. Rester à la maison est un accomplissement dans ma vie plus que toute autre chose, et c’est la carrière la plus gratifiante que j’ai jamais eue.

Pendant ma grossesse, nous savions que nous devions bien nous équiper avec la technologie adéquate pour nous préparer en tant que parents sourds à prendre soin de notre premier bébé. Nous avons dû faire beaucoup de recherches pour trouver un dispositif d’alerte vibrant approprié pour nous avertir lorsque le bébé a besoin de nous. Nous avons cherché des applications mobiles, des bracelets intelligents, des montres intelligentes et autres appareils portables, mais aucun d’entre eux n’était assez fiable.

Noah et sa mère en soins avec un miroir pour voir le siège arrière
Une amie m’a recommandé Graco Digital Baby Monitor avec des alertes vibrantes, et c’est exactement ce dont nous avions besoin. Nous avons également dû chercher un moniteur vidéo pour voir le bébé sur un appareil informatique portable lorsque nous sommes dans une autre pièce. Enfin, nous avons dû acheter un miroir de voiture pour le siège arrière dans notre véhicule pour nous assurer que le bébé va bien quand on est sur la route.
Nous avons un visiophone pour passer des appels téléphoniques à la maison. C’est un téléphone avec un affichage vidéo qui permet aux personnes sourdes et malentendantes de communiquer par vidéophonie avec des personnes entendantes en temps réel grâce à un interprète en langue des signes. La communication avec mon médecin est inestimable et il est important pour nous de recevoir les mêmes résultats, les mêmes avantages, ou le même niveau de satisfaction concernant le traitement et les services de mon médecin que n’importe quel patient entendant. Avant de me rendre à ma première visite prénatale chez mon gynéco-obstétricien, j’ai dû appeler le cabinet avec un visiophone pour confirmer qu’ils auraient un interprète en langue des signes américaine. Dès que je suis arrivée au cabinet pour mon rendez-vous prénatal, j’ai développé un lien incroyable avec une interprète qui a accepté d’être là à chaque visite prénatale.

Noah peu de temps après sa naissance

Le 20 août, j’ai eu ma première contraction et j’ai su qu’il était temps de me rendre à l’hôpital. J’ai appelé mon cabinet obstétrique pour les avertir que mes contractions avaient commencé et pour qu’ils préviennent l’hôpital et demandent à la même interprète qu’elle nous rejoigne à l’hôpital. J’étais tellement soulagée lorsque j’ai vu la même interprète dans la salle d’accouchement et elle est restée avec nous tout le temps du processus de travail et d’accouchement. L’accouchement a été mentalement pénible et intensément douloureux, mais l’interprète était là pour assurer une communication efficace entre nous, les infirmières et les médecins.

Pendant les deux jours qui ont suivi à l’hôpital, j’ai eu plusieurs interprètes différents qui se relayaient, et je leur suis éternellement reconnaissante.

Lorsque mon fils est né, puisque nous sommes des parents sourds, il avait 50 % de chances d’être sourd ou d’entendre. Le personnel infirmier a emmené notre fils dans une autre salle pour un test d’audition pour nouveau-né, et l’infirmière est revenue dans ma chambre pour partager la nouvelle. L’infirmière a dit : « J’ai une bonne nouvelle, votre fils a réussi le test d’audition ! »

Noah embrassé par sa mère
Je l’ai regardée perplexe et j’ai demandé pourquoi c’était une bonne nouvelle. L’infirmière a été déconcertée et je lui ai expliqué qu’il n’est pas d’important qu’il réussisse le test d’audition, tant qu’il est en bonne santé, c’est tout ce qui importe.

Nous utilisons la langue des signes américaine comme langue principale pour communiquer avec notre bébé depuis le jour où il est né. Noah a commencé à comprendre rapidement les signes que nous lui adressions. Nous lui lisons des livres en langue des signes tous les jours. Il regarde l’image dans le livre, puis regarde notre signe et retourne au livre. J’ai remarqué qu’il commençait à comprendre ce que nous lui signions quand avait entre quatre et six mois. Le premier signe de Noah a été « papa » quand il était âgé de 29 semaines et ce fut un moment formidable pour nous deux. L’autre jour, Noah a signé « fini » après avoir terminé son repas. Cela nous a fait fondre le cœur lorsqu’il a commencé à s’exprimer en langage des signes.
Noah lisant un livre Noah et sa mère avec une caméra

Naturellement, nous sommes préoccupés par son possible manque de développement de la parole. Nous avons accepté d’emmener Noah à la bibliothèque locale, une à deux fois par semaine, pour des histoires et des activités musicales avec d’autres enfants entendants. De plus, je loue des livres audio pour enfants à la bibliothèque pour qu’il en écoute tous les jours. Noah adore écouter de la musique classique. En fait, nous mettions de la musique classique quand il était dans mon ventre, et ses compositeurs préférés sont Bach et Mozart. Mon mari et moi rencontrons nos amis sourds une fois par mois pour passer du temps entre adultes, et pour que Noah puisse interagir avec leurs enfants. Nous croyons fermement qu’il est important pour nous d’exposer notre fils à la fois aux mondes des sourds et à celui des entendants.
Noah dans une couche lavable réutilisable Charlie Banana à motif ours polaire  Noah posé sur un drap dans une couche lavable réutilisable Charlie Banana

Nous essayons d’élever Noah comme tout le monde, mais le fait que nous utilisions la langue des signes américaine pour communiquer avec lui ajoute des défis uniques. Il y a eu quelques fois, peut-être trop souvent, où nous avons oublié de recharger notre moniteur pour bébé numérique Graco, et nous avons dû nous relayer pour rester éveillés la nuit afin de surveiller Noah via un moniteur vidéo pendant que le moniteur de bébé numérique Graco chargeait. Ou lorsque nous sommes en voiture la nuit, il est assez difficile pour nous de voir le rétroviseur du siège arrière, donc nous devons allumer les lumières du véhicule pour vérifier que Noah va bien. Sinon, nous ne savons pas s’il pleure ou s’il dort pendant le voyage. Lorsque nous allons marcher dans le parc, l’un d’entre nous doit marcher à l’avant de la poussette pour voir Noah. Ce sont des petites choses, mais elles sont très importantes pour garantir la sécurité de notre fils.

Noah dans une couche lavable réutilisable Charlie Banana au motif Goodbye disposable Hello Cloth

Noah pousse un jouet dans une couche lavable réutilisable Charlie Banana bleue

Nous allions utiliser des couches jetables, jusqu’à ce que mon mari m’initie au monde des couches lavables. Au début, j’étais sceptique à ce sujet parce que vider les couches dans les toilettes et faire des lessives sans fin ne m’attirait pas ! Mon mari a pris le temps de me montrer des vidéos sur la façon dont les couches lavables fonctionnent et quelques-unes étaient de Charlie Banana® sur


YouTube

.
Noah rampant autour de sa pile de couches lavables réutilisables Charlie Banana Après avoir regardé d’innombrables vidéos en ligne, j’ai été entièrement captivée par l’idée de sauver l’environnement et d’économiser de l’argent. Je détestais penser aux piles de couches non biodégradables restant dans les décharges pendant des centaines d’années. Si vous ne le saviez pas, il y a BEAUCOUP de produits chimiques dans les couches jetables traditionnelles !
Pour mon petit de 8 mois, je peux mettre des inserts doubles dans sa couche lavable, et il peut passer toute la nuit sans fuite et sans avoir la peau irritée. J’ADORE les couches lavables Charlie Banana®, et pas seulement moi, mon fils aussi les adore ! »
Joyeuse fête des Mères !

Équipe Charlie Banana®